Syrphides

Pourquoi les Syrphides

Les Syrphidés sont très abondants en nombre et en espèces, plus de 510 en France, et sont présents dans presque tous les milieux terrestres, hormis les pleines eaux et les grottes.
Les espèces peuvent être largement représentées ou au contraire peu fréquentes, rares voire menacées. Certaines, commensales, parasites ou prédatrices, se développent auprès ou aux dépens d'autres organismes vivants, animaux ou végétaux. D'autres, saprophages ou microphages, se développent dans des matières organiques plus ou moins dégradées de milieux assez secs ou aqueux. Ces modes de vie peuvent être ceux d'espèces étroitement dépendantes de milieux spécifiques (espèces sténoèces, de vieilles chênaies, de prairies alpines pâturées, de tourbières acidiphiles oligotrophes…) ou ceux d'espèces très tolérantes de milieux plus banals et anthropisés (espèces euryèces prédatrices de pucerons des cultures ou des plantations de résineux…). Les cycles biologiques sont très variables, de 2 mois à 2 ans, et permettent ainsi de révéler des perturbations du milieu plus ou moins récentes.
syrphides

Syrph the net : Un outil innovant

Cet outil répertorie les Diptères Syrphidés potentiellement présents dans pratiquement tous les milieux terrestres européens et permet ainsi de les utiliser comme indicateurs de la qualité l'environnement.
Grâce à cet outil d'accompagnement et de pilotage d'une gestion conservatoire de sites naturels (Réserves naturelles, sites Natura 2000…), nous pouvons faire une analyse patrimoniale de la biodiversité mais aussi une bio- évaluation fonctionnelle des milieux (type de perturbations, propositions de gestion).

Pour qui ?

  • Collectivités et associations gestionnaires d’espaces naturels publics ou privés
  • Instituts techniques et Chambres d’Agriculture

Comment ?

Par l’intermédiaire de formations et/ou d’études des syrphes
  • Suivis des syrphes auxiliaires des cultures (aide à la mise au point et suivi de protocoles, tri, identification…)
  • Ecodiagnostics et inventaires patrimoniaux de milieux naturels et anthropisés à l’aide du modèle entomologique des Diptères Syrphidés.
  • Formations à la reconnaissance des syrphes
  • Formations à l’utilisation de "Syrph-the-Net"

Etudes

  • Évaluation du potentiel de biodiversité à l’aide des diptères syrphidés : Tourbière de Mathon. CPIE du Cotentin
  • Évaluation du potentiel de biodiversité à l’aide des diptères syrphidés : Le cas d’écosystèmes forestiers zone du mont Aigoual (parc national des Cévennes, Lozère) Comparaison avec la future Réserve Biologique Intégrale du Marquairès (Parc National des Cévennes, Lozère) - ONF et le Parc National des Cévennes
  • Étude de la biodiversité syrphidologique de la forêt de Païolive (Ardèche) - Association Païolive
  • Inventaire des Diptères Syrphidés de vieilles forêts pyrénéennes – Groupe d’Etude des Vieilles forêts Pyrénéennes
  • Évaluation écologique et patrimoniale d'écosystèmes forestiers des Réserves Naturelles de Haute-Savoie (ASTERS)
  • Modernisation des ZNIEFF en Midi-Pyrénées : Établissement d'une liste déterminante de Diptères Syrphidés, inventaires de modernisation
  • Étude de la biodiversité de prairies - tourbières du Tarn (SOLAGRO- ADEART), à l'aide du modèle Syrphidés
  • Étude de la biodiversité de pré-vergers (SOLAGRO), à l'aide du modèle Syrphidés

Partenariat recherche

  • CASDAR Entomophages piloté par Arvalis Institut du Végétal – Syrphes auxiliaires des cultures
  • CASDAR Agroforesterie piloté par la Chambre d’Agriculture Poitou-Charentes – Syrphes auxiliaires des cultures
  • CASDAR Auximore piloté par la Chambre Régionale d’Agriculture de Picardie – Syrphes auxiliaires des cultures
  • INRA Toulouse, AGIR, tri identification de syrphes

Galerie

Agro-écologie et syrphides